Vue d’en face, Laurent Patart, Médiathèque E. Rostand, Paris

(c) Laurent Patart
(c) Laurent Patart

Vue d’en face
Durant plus d’un an, ce photographe paysagiste a emprunté les transports en commun d’Île-de-France pour aller à la recherche de l’habitat populaire collectif de la seconde moitié du XXe siècle.
De Villetaneuse à Corbeil-Essonnes, de Trappes au Pré-Saint Gervais, en passant par les Indes, les Lochères, le Chêne pointu et le Gros saule, il a rapporté près de 350 images d’immeubles choisis pour leur présence et leur force. Souvent connotés, parfois condamnés, jamais vraiment scrutés, il les a fixés comme autant d’objets d’émotion et de réflexion.
Son travail, ni scientifique ni journalistique, juste photographique, porte à la fois sur le sujet et sur le médium. Et s’il ne pose explicitement aucune question, il espère cependant en susciter.

Du 5 au 30 septembre
Médiathèque Edmond Rostand
11 rue Nicolas Chuquet
75017 Paris