« Guerre en ville » Visa d’or humanitaire du CICR, Fait & Cause, Paris

GUERRE EN VILLE
REGARDS DE LAURÉATS DU VISA D’OR HUMANITAIRE DU CICR
Véronique de Viguerie (Yémen) 2018, Abdulmonam Eassa (Syrie) 2019,
Alfredo Bosco (Mexique) 2020 et Antoine Agoudjian (Haut.Karabakh) 2021

Créé en 2011, le Visa d’Or humanitaire du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) récompense chaque année dans le cadre du prestigieux festival international du photojournalisme de Perpignan, Visa pour l’Image, un photographe qui aura su illustrer une thématique humanitaire. Après « le respect de la mission médicale » (2011-2014), puis « Femmes dans les conflits armés » (2015-2017), le CICR a souhaité, à travers ce concours ouvert aux photojournalistes professionnels, traiter des conséquences humanitaires des guerres en ville. Ainsi, depuis 2018, les lauréats du Visa d’Or humanitaire du CICR, Véronique de Viguerie, Abdulmonam Eassa, Alfredo Bosco et Antoine Agoudjian ont couvert et documenté « La guerre en ville ». Celle-ci se résume à l’horreur pour les civils. Ils sont soit condamnés à fuir maison et quartier, abandonnant tout, soit au contraire obligés de se terrer dans des caves, avec l’hypothétique espoir que les combats cessent rapidement. Yémen, Syrie, Mexique, Haut-Karabakh, tels sont les contextes à redécouvrir dans cette exposition « Ville en guerre », grâce à l’œil talentueux et aguerris de ces photojournalistes dont le travail, empreint d’humanité, rappelle que toute guerre doit avoir des limites. Ces limites sont pourtant fixées par les Conventions de Genève, auxquelles sont parties tous les Etats de la planète. Elles protègent toutes les victimes des conflits armés, du combattant blessé ou capturé aux populations civiles… L’article 1er commun de ces textes majeurs stipule que les 196 Etats parties se sont engagés « à respecter ET à faire respecter en toute circonstance » les Conventions de Genève… Respecter et faire respecter !

du 21 octobre au 18 décembre 2021 

Galerie Fait & Cause
58, rue Quincampoix 75004 Paris