Atelier du 16 décembre 2020 – en live : FLORE

Atelier Prix Nadar : FLORE – Chemins d’enfance
FLORE et Clémentine de la Féronnière
Échange avec Jean-Baptiste Gauvin et Coline Olsina

En partenariat avec :

À travers des images propices à la rêverie, la photographe FLORE explore le sentiment de l’enfance enfoui en chacun de nous et décèle son écho dans des paysages et des situations poétiques qu’elle réussit à capter. Plusieurs fois, elle est allée sur le terrain de ses souvenirs de voyage où, enfant, elle vivait l’émerveillement de la découverte et la féerie du lointain. Peu à peu, se sont joints dans son travail, comme un voisinage naturel, des artistes d’hier.

En témoigne son travail le plus récent autour de l’écrivaine Marguerite Duras qui, à l’instar des grands-parents de FLORE, a vécu en Indochine et a nourri un imaginaire autour de l’essence profonde des lieux. Ce travail de FLORE est justement exposé en ce moment, jusqu’au 31 janvier 2021, à l’Académie des beaux-arts à Paris (pavillon Comtesse de Caen, entrée libre).

Lors de cette rencontre, nous évoquerons ces chemins d’enfance qui jalonnent l’œuvre de la photographe. L’éditrice et directrice de la galerie éponyme Clémentine de la Féronnière interviendra aussi afin d’échanger sur le dernier livre de FLORE qu’elles ont réalisé ensemble et qui a reçu le Prix Nadar 2020

Artiste photographe franco-espagnole née en 1963, FLORE vit actuellement à Paris. Lauréate en 2018 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l’Académie des beaux-arts, elle réalise ses travaux sur le long cours, souvent lors de voyages. Ses œuvres ont fait l’objet d’acquisitions et d’expositions dans différentes institutions prestigieuses comme le Musée du Petit Palais, la BnF, le MMP+ de Marrakech ou le Mémorial de Rivesaltes. FLORE est représentée par la Clémentine de la Féronnière / Paris, la Galerie 127/ Marrakech, la Blanca Berlin Galeria / Madrid et la Galerie Wada-Garou / Tokyo. Plusieurs monographies ont été éditées sur son travail par les éditions Contrejour, André Frère, Maison CF et Postcart Italie. Son dernier livre, L’odeur de la nuit était celle du jasmin chez Maison CF a reçu le Prix Nadar 2020.
Elle définit son univers poétique et atemporel comme un acte politique, qui est sa façon de se positionner face au « faisceau de ténèbres qui provient de son temps », comme dit G. Agamben. En parallèle de son activité artistique FLORE est une pédagogue reconnue qui donne régulièrement des masterclass. 

L’échange avec FLORE et Clémentine de La Féronnière a été animée par Jean-Baptiste Gauvin et Coline Olsina. Cette rencontre a été retransmise en live le 16 décembre 2020 sur la chaine YouTube de Gens d’images où elle est toujours visible ; les internautes ont pu poser leurs questions en direct.