Grégoire Eloy, lauréat du Prix Niépce 2021 !

Série l’Aube, Le Petit Lyvet, Saint-Samson-sur-Rance, 2020
© Grégoire Eloy / Tendance Floue

Né en 1971, Grégoire Eloy est photographe documentaire depuis 2003. Pendant 10 ans, il a voyagé dans les pays d’Europe de l’Est et d’Asie centrale pour des projets au long cours sur l’héritage soviétique et les guerres du Sud Caucase, notamment ses séries Les Oubliés du Pipeline (2006) et Ressac (2008-2013). En 2010, il collabore avec la communauté scientifique pour une trilogie sur la science de la matière qui a fait l’objet d’une série de livres monographiques dont A Black Matter (Journal 2012) et The Fault (RVB Books, 2017). Le dernier volet, sur la glaciologie, est en cours. Depuis 2015, il s’intéresse à notre rapport à l’environnement et au sauvage lors de résidences immersives en milieu naturel : Résidences du Guernsey Photography Festival (2016-2017), du Tbilisi Photo Festival (2018-2020), du Champ des Impossibles (2020-2022) et du festival l’Homme et la Mer du Guilvinec (2021). 

Grégoire Eloy est lauréat de la Bourse du Talent Reportage en 2004. Il est membre du collectif Tendance Floue depuis 2016.
En 2021, il est le lauréat de la Résidence 1+2 «Photographie & sciences» à Toulouse.

La candidature de Grégoire Eloy était parrainée par Philippe Guionie, directeur de la Résidence 1+2.
Le jury, présidé par Héloïse Conésa, conservatrice pour la photographie contemporaine au département des Estampes et de la photographie, accueilli à l’ADAGP, a délibéré mardi 8 juin 2021. Il était composé de personnalités appartenant aux diverses professions impliquées dans la réalisation, la production, la critique et l’édition de photographies.
La proclamation du Prix Niépce a eu lieu jeudi 10 juin 2021, dans le Salon d’honneur de la Bibliothèque nationale de France – Site Richelieu et a été retransmise en direct sur les réseaux sociaux de l’association et peut être vue sur notre chaîne YouTube.

Créé en 1955 par Albert Plécy, Le Prix Niépce Gens d’images est le premier prix de photographie professionnelle lancé en France. Le double objectif de son fondateur était de sortir les photographes de l’anonymat et de les aider à déployer leur influence auprès du grand public à travers la presse et de l’édition, notamment. Le Prix Niépce distingue chaque année le travail d’un photographe confirmé, âgé de moins de 50 ans, français ou résidant en France depuis plus de trois ans. Il est soutenu par le ministère de la Culture et la Bibliothèque nationale de France. Depuis 2016, il bénéficie du mécénat de Picto Foundation qui récompense le lauréat d’une dotation de 10.000 € en numéraire et en compétences. Depuis 2019, la dotation du prix se complète du soutien de The Eyes Publishing qui édite un livre d’artiste à 300 ex. et de l’ADAGP qui offre 6.000 € au lauréat et 4.000€ consacrés à l’organisation du Prix et à sa communication. Le lauréat bénéficie également d’une présentation de son travail lors d’un Atelier Gens d’images, d’une exposition à la Galerie Dityvon de l’université d’Angers en janvier 2022 et d’une acquisition de ses oeuvres par la Bibliothèque nationale de France. 

À partir de l’automne 2021, la BnF s’engage davantage encore dans le soutien aux actions de l’association Gens d’images dont elle est partenaire depuis 1955 en présentant les tirages du lauréat du prix Niépce dans le cadre d’une exposition collective consacrée aux prix photographiques qu’elle accompagne depuis plusieurs années (Prix Nadar, Prix du tirage Florence & Damien Bachelot, Bourse du Talent). La communication du Prix Niépce est soutenue par Escourbiac l’imprimeur.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger le dossier de presse, ainsi que le règlement du Prix Niépce et les détails de sa dotation.

Contact :
Nathalie Bocher-Lenoir – Déléguée générale du Prix Niépce : prix-niepce@gensdimages.com
contact presse : mail@gensdimage.com