Atelier du 20 octobre 2021 – Autour de Photo Doc

© Ana Bloom
Photo Doc. s’ouvre aux nouvelles écritures de la photographie documentaire
À l’ère de l’anthropocène, alors que la responsabilité de l’homme sur le changement de la planète n’est plus à prouver, l’urgence d’une redéfinition de la place, de l’engagement et du rôle de l’artiste s’impose. Comment être un.e photographe relié.e aux mondes environnants, comment prendre part à ses transformations ? 
Dans la suite d’Edgar Morin qui nous dit que « le monde à l’extérieur et à l’intérieur de nous [sont] dans un dialogue permanent » et que « tout être vivant, et notamment humain, possède à l’intérieur de lui-même l’organisation de son milieu », nous envisageons la photographie documentaire sous l’angle de nouvelles écritures où photographe et monde sont en commerce permanent dans une interaction processuelle menée sous le registre de l’enquête.
Nous voulons mettre en lumière une génération de photographes pour qui, si le geste photographique et l’image qui en résulte sont toujours aux prises avec le monde, ce n’est plus seulement pour le représenter, le restituer ou l’attester dans ce qui serait sa réalité objective, mais pour faire paraître, pour « révéler » (au sens photographique) leur confrontation avec le monde par le biais de l’image photographique. 
Photo Doc affirme sa place singulière dans la photographie documentaire en alliant résolument le marchand et le culturel, en parallèle de sa Foire annuelle, la structure œuvre maintenant à l’ouverture d’un Observatoire des nouvelles écritures de la photographie documentaire.

Charlotte Flossaut est directrice artistique et fondatrice de Photo Doc. Elle a créé en 2015 les Rendez-vous de la photographie documentaire, ainsi que sa Foire internationale annuelle avec Bernard Plossu comme premier parrain.

Valentin Bardawil est réalisateur, producteur et co-fondateur de Photo Doc. Avec Charlotte Flossaut et en collaboration avec des chercheurs, ils créent l’Observatoire et c’est dans ce cadre qu’il co-écrit deux livres avec Christine Delory-Momberger : Le pouvoir de l’intime dans la photographie documentaire et Insurrection créatrice et photographie documentaire (Arnaud Bizalion éditeur, 2020).

Christine Delory-Momberger est universitaire et photographe, elle est représentée par l’agence révélateur et chargée du développement de l’Observatoire Photo Doc. des nouvelles écritures de la photographie documentaire. Elle est l’auteure de nombreuses publications sur la photographie et de livres d’entretiens avec des photographes (Antoine d’Agata, Jane Evelyn Atwood, Klavdij Sluban). Elle a publié un triptyque photographique EXILS / REMINISCENCES (2019, Arnaud Bizalion éditeur) et prépare un nouvel ouvrage en s’enfonçant dans la forêt (parution novembre 2021, Arnaud Bizalion éditeur).

Anaïs Viand, rédactrice en chef web pour Fisheye Magazine, animera cet atelier.

Cet atelier aura lieu mercredi 20 octobre 2021 – à 19h
Auditorium de l’ADAGP
11 rue Duguay-Trouin – 75006 Paris
Métro Ligne 4 – station Saint-Placide
Métro Ligne 12- station Notre Dame des champs


Entrée libre dans la mesure des places disponibles.
! Attention, l’accès se fera sur contrôle de votre pass sanitaire, le port du masque reste obligatoire.