Les Cafés Images en 2013

11-2012MF24_02_cafe
© Andrea Eichenberger

Les Cafés Images en 2013

Samedi 30 novembre 2013
La Photographie à l’écran (suite)
Par François Tisseyre, réalisateur

Atelier EcoutezVoir
Galerie Esther Woerdehoff

Faisant suite à l’Atelier présenté en 2011, ce Café Images permettra de mettre en évidence quelques dimensions d’une forme vieille comme le cinéma, autrefois appelée film de banc-titre, aujourd’hui affublée de noms divers, du diaporama au webdoc en passant par des noms de fruits. En tout cas, il s’agit bien d’audiovisuel, la narration y est par construction présente, et à l’heure numérique, les moyens ne manquent pas pour développer et enrichir ce langage.
On présentera, en les disséquant légèrement, quelques courtes séquences : numéros récents de la série Destinations Europe (production Diaphane et EcoutezVoir), extraits du Prix Oskar Barnack (Leica) et de quelques films réalisés avec des photographes.

Au-delà de cette seule séance, l’enjeu est de proposer aux Gens d’Images de confier à la culture audiovisuelle et multimédia un rôle et une place plus consistants à côté du livre et de l’exposition. D’autres invités pourront ainsi à leur tour présenter différentes facettes de ce mode d’expression, ainsi que les formes actuelles de diffusion que permet l’édition électronique (sites, blogs, tablettes et Smartphones, ebooks…).

 


Samedi 2 novembre 2013
Andrea Eichenberger
Galerie Esther Woerdehoff

Andrea Eichenberger, née à Florianópolis, Brésil, vit et travaille entre sa ville natale et Paris. Après ses études d’Art, elle se consacre à un doctorat en anthropologie visuelle réalisé entre le Brésil et la France et à des études de photographie.
En 2006, elle a été lauréate du Prix de meilleur récit photographique du Festival Fazendo Gênero 7, au Brésil, en 2012, lauréate du Prix UPP découverte à Paris et, en 2013, lauréate du Prix Funarte Mulheres nas Artes Visuais (Ministère de la Culture, Brésil).
En 2012, elle a répondu à une commande publique de l’Instituto Nacional da Reforma Agrária pour laquelle elle a documenté l’actualité des zones de reforme agraire au sud du Brésil.
Elle est membre de l’association ARPIA (Association de recherche et production d’images en anthropologie et art) qui sera également présentée lors du Café Images par sa présidente, Sylvaine Conord, anthropologue-photographe, enseignante à l’université de Paris Ouest Nanterre la Défense.

 


Samedi 5 octobre 2013
Librairie Photographique Le 29
29 rue des Récollets
75010 Paris

Marc Pussemier nous reçoit à la Librairie photographique Le 29 où il nous présentera la production éditoriale photo de l’année et ses coups de cœur.

 


Samedi 31 août 2013
The Eyes

Vincent Marcilhacy viendra présenter en avant première la revue photographique européenne, bilingue français-anglais, et bi-média, THE EYES, qu’il est en train de créer, dont le N°1 sortira le 20 septembre.

THE EYES
Derrière l’Europe, ce continent sans limites, se côtoient plusieurs images. Des instantanés qui s’entrechoquent et qui révèlent un espace, autant objet de frustration que source de rêve. Mais par delà les représentations, palpite une société européenne, faite d’acteurs – hommes et femmes – qui créent, pensent et construisent en Européens. Au coeur de la culture de l’Europe, en ce XXIe siècle, il y a l’image, fixe ou animée. Objet iconique de l’époque contemporaine, la photographie rassemble et fédère par son langage universel et humaniste une large communauté sur tout le continent. THE EYES est un regard ouvert sur l’Europe à travers le prisme de la photographie. Dans ses déclinaisons papier et digitale, notre revue veut affirmer la vitalité des cultures européennes à travers des propositions et des portfolios exigeants.

 


Samedi 1 juin 2013
Rencontre avec l’atelier Patrix
Galerie Esther Woerdehoff

L’atelier Patrix accompagne les artistes dans leurs publications sous toutes leurs formes : il coédite, met en page les images, à compte d’auteur, pour d’autres éditeurs, sur papier mais aussi aujourd’hui à l’écoute du numérique !
Quelles solutions pour les futures publications, catalogues et livres ? Quelles formes numériques pour présenter ses photos et quels outils ? Avec Cécile Jullien et Erik Patrix.

 


Samedi 4 mai 2013
Catherine Rebois, Photographe plasticienne, théoricienne de la photographie, enseignante.
Françoise Paviot, galeriste
Galerie Esther Woerdehoff

«Quelle perception d’un corps, enveloppe d’un imaginaire, pouvons-nous avoir ?» Gens d’images vous invite à explorer le travail et la pensée de l’artiste Catherine Rebois autour d’un dialogue avec Françoise Paviot.
Docteur en esthétique de l’art et art contemporain, Catherine enseigne l’esthétique de l’image, le contemporain, à l’école d’art de Condé à Paris.

Publication de sa recherche théorique : De l’expérience en art à la connaissance du sujet – Photographie et identité, chez L’Harmattan, 2013.
Publication d’une monographie : Corps lato sensu, chez Trans Photographic Press, 2012.

 


Samedi 6 avril 2013
Présentation de leur portfolio par les adhérents de Gens d’images
Galerie Esther Woerdehoff

Ces cafés Images sont l’occasion de rassembler les membres de l’association qui souhaitent se rencontrer pour échanger idées et points de vue sur les images: photographies, arts graphiques, arts plastiques, vidéo…
Nous y discutons création, production, utilisation d’images et mettons en perspective les évolutions numériques, techniques, juridiques, esthétiques qui transforment le monde et ses représentations. Cette fois-ci nous ferons plus particulièrement le point sur les activités de l’association. Toutes les idées, réflexions et contributions seront les bienvenues.

 


Samedi 2 mars 2013
Valérie Hersleven viendra parler de son expérience d’agent et de son projet Ooshot
Galerie Esther Woerdehoff

Agent de photographes successivement à Londres et Paris de 1997 à 2011, Valérie Hersleven a accumulé une expérience reconnue dans l’univers de la commande. Début 2012 elle a cédé son agence parisienne pour développer une offre de services destinés aux photographes et à leur écosystème : Ooshot veut devenir la place de marché des photographes. Ooshot leur offrira des services collaboratifs en ligne avec des outils pour la commercialisation, l’archivage, la production et le financement des projets photographiques.

 


Samedi 5 janvier 2013
Bénédicte Lassalle, photographe
Galerie Esther Woerdehoff

Née en Provence en 1975, elle vit et travaille actuellement à Boston, USA, où, depuis 2011, elle enseigne la photographie au sein du New England Institute of Art. Tout en rigueur, Bénédicte Lassalle photographie l’immédiat de la vie, de la ville, un quotidien que l’on ne voit plus, ou que l’on ne veut pas voir. Elle enregistre, documente, sans chercher à embellir son sujet qu’elle capte et projette par de justes compositions. Au fil de ses séries et de son blog « My Boston diary », elle nous donne à réfléchir sur l’identité et la place de chacun dans son environnement, ainsi que sur le travail du photographe, témoin contemporain du réel.Bénédicte travaille actuellement sur « The coming out project », un travail ambitieux. Elle rencontre et fait le portrait de personnes homosexuelles à qui elle demande de raconter l’histoire de leur « coming out ». La puissance du sujet est valorisée par un blog et la création d’une vidéo. Bénédicte Lassalle est représentée par la Gallery Kayafas à Boston et par Olivier Bourgoin, Agence Révélateur, à Paris.